29/01/2007

Shall We Dance?

229030707[1]

 

 

 

Boléro aux accents effrénés,
Sarabande de L'Espagne dorée,
Valses autrichiennes,
Salsas brésiliennes,
Gigues irlandaise,
Cancan des cabarets français.
Danseurs aux costumes pailletés,
Ballerines aux pieds légers.
Elancent les arabesques , virevoltent les pirouettes,
Du djembé , violons , harpes aux hymnes des trompettes,
Rythmes endiablés,
Regroupant pensées et nationalités,
Musique aux cris stridents,
Mélodies aux murmures émouvants,
D'un pas vers la danse,
Vers un monde de rigueur et de transe ,
Dans l'obscure du rideau ,
Dans la clarté des projecteurs et ses halos,
S'ouvre les portes d'un art,
Aussi imprévisible que le hasard..

 

223610941[1]

 

21:34 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/01/2007

Merci..

 

dyn006_original_141_104_pjpeg_17747_ef846641d2e18141bfb4876f8e986794[1]

 

Bonsoir à tous et à toutes,

Je ne vous remercierai jamais assez pour tous c’est si chaleureux et agréables messages que vous laissez au fil des jours, grâce à vous l’enthousiasme de continuer mon blog est de plus en plus important.

Je souhaiterai vous laisser une trace à mon tour , hélas , je ne peux , mon ordinateur à un problème je ne peux plus laisser de messages.

Je vous pris de m’excuser , et vous remercie encore une fois.

 

Amicalement votre,

 

*Sparkling~Angel*

 

 

dyn006_original_141_104_pjpeg_17747_ef846641d2e18141bfb4876f8e986794[1]

 

19:54 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/01/2007

 "A quelles Fins?"

332374425[1]

 

 

 

 

Aimer,

Pour des espoirs futiles ,

Pour des songes absurdes , fleurs fébriles,

Pour des peines plus vaines que douloureuses ,

Pour des illusions insolentes et orgueilleuses,

Pour une utopie irréalisable ,

Pour des torpeurs intarissables,

Pour de mélancoliques levés solaires,

Pour d’argentés scintillements stellaires ,

Pour des semblants de malheurs ,

Pour des macules de bonheur,

Pour des montagnes de larmes,

Pour jeter à bas les armes .

Pourquoi espérer ?

   

etoile5

 

 

 

21:19 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/01/2007

Dans l'intime..*

 

824_294e28c50eace515ce868b946b4727b4[1]

 

 

 

Tentations Erotiques,
Tentations Diaboliques.
Envie de te devorer des yeux mon ange,
Sentir ton corps vibrer au rythme de mes hanches,
Frissonner d'une sensibilité à fleur de peau,
Oublier nos peurs, nos phobies , nos maux.
Embrasser tes lèvres humides de désir
Et succomber sous l'emprise du plaisir.
Exploser nos sens à la nuit tombante,
Unir nos deux âmes brûlantes.
Te serrer , te serrer à en gémir,
Et t'aimer , t'aimer à en mourir.
Et entendre tes mots d'amour résonnant,
Comme un rire d'enfant ricochant ,
Sur les collines qui sillonnent mes pensées.
A en crever , a en défier mille de leurs glaives ,
Pour ta peau de velours sur la mienne.
Sentir en moi ce tourbillon de sensations,
Cambrer mes hanches , m'évaporer sous to emprise .
Dans le feu de l'étreinte ,dans le feu de l'action,
A l'anarchie des sens ,faire de toi ma catharsis.
De nos cœurs qui s'emballent à l'unisson ,
Ne faire plus qu'un au summum de la passion.
Tentations Erotiques,
Tentations Diaboliques..

 

 

etoile4

 

21:57 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

03/01/2007

~*Commencement*~

247408110_small

 
 
 
De tous les chefs d'œuvre existants ,
La nature en est la mère assument.


Du chaos jaillit la lumre ,
D
u néant la vie prit son envol éternel .
U
ne puissance divine envoya ,
A travers les cieux , quatre délicats
,
Petits crubins aux ailes res
.

Le premier , ange de la Terre ,
D
'une voix profonde , énonça ceci :
« Ô roc , montagnes et pics , ici
S
e dessinent pour donner relief à cette terre larmoyante,
Des falaises écorchées et des vallées verdoyantes,

D
es plaines à perte de vue , des formes ambigs ,
Adoreront le banal qui stait jusqu'à maintenant étendu.
»

L
e second chérubin , ange aquatique ,
D
'une voix cristalline , dit en un soupir :
« O mer aux reflets bleuâtres , belle trompeuse
,
Par ces temtes et vagues envahisseuses .

Q
ue coulent les ruisseaux , que jaillissent les sources des montagnes,
Des lacs aux glaciers , Eau limpide et diaphane
,
Du lit de la rivière aux océans majestueux , abreuve cette terre »


Se prélassant sur un cumulus , d'une voix claire,
Le troisme chérubin , l'ange de l'Air,
Prit la parole et déclara :
«
O res brises , aquilon nordique , blizzard et frimas ,
Dansez sur les coteaux fleurissants des paysages
.
Vrille et glisse, souffle exotique et inégal,

Sur les chevelures des ramures , embrume les astres , maligne force ,
Dans sa folle course , d'une vitesse infinie , qu'ainsi elle se distord . »

Enfin éblouissant , le quatrme chérubin , ange du Feu ,
clara d'une voix impatiente et malicieuse
:
« O volcans , destructeurs et impitoyables titans ,

Eclairent les nèbres de la vie depuis la nuit des temps .
O
feu ! Atre dans lequel s'embrasse vie et lumière ,
Maître dans les entrailles de la terre ,
Lumière qui guide et protège , dans le firmament enflamme les étoile


Ainsi la Terre était a son apogée,
Ce conte est terminé,
M
ais sa suite, à vous de l'imaginer..

15:01 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |