29/01/2007

Shall We Dance?

229030707[1]

 

 

 

Boléro aux accents effrénés,
Sarabande de L'Espagne dorée,
Valses autrichiennes,
Salsas brésiliennes,
Gigues irlandaise,
Cancan des cabarets français.
Danseurs aux costumes pailletés,
Ballerines aux pieds légers.
Elancent les arabesques , virevoltent les pirouettes,
Du djembé , violons , harpes aux hymnes des trompettes,
Rythmes endiablés,
Regroupant pensées et nationalités,
Musique aux cris stridents,
Mélodies aux murmures émouvants,
D'un pas vers la danse,
Vers un monde de rigueur et de transe ,
Dans l'obscure du rideau ,
Dans la clarté des projecteurs et ses halos,
S'ouvre les portes d'un art,
Aussi imprévisible que le hasard..

 

223610941[1]

 

21:34 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Toutes façons de danser, la danse reste un art imprevu et mystique.
Trés beau poème, ça me donne envie d'une petite danse et de musique.
Bonne nuit.

Écrit par : un petit ange triste | 29/01/2007

... Danser. Jusqu'au lendamain. Jusqu'au premières lueurs. Ne plus s'arrêter. Laisser son corps bouger. Se sentir emporter par la musique. Trés beau poème. Les mots dansent. Envie de virvolter. Tourner. Se laisser aller. Dans une valse. Ou un rock'n'roll andiablé. Jolie image. Va bien avec le texte. Passe une bonne nuit dans les coulisses de la danse et de la musique.

Écrit par : inconnue | 29/01/2007

... C'est beau, c'est comme poeme aussi beau que de la danse...
J'aime beaucoup ce que tu ecris...
Bonne soirée, bisous

Écrit par : regard perdu | 30/01/2007

Les commentaires sont fermés.