27/11/2006

Fantômes

934_8f76a43ccd75b4d8491af785af7531da[1]

 

 

 

Je suis dévorée par les maux du temps,

L
assée de cette banalité insolent
e .

Aban
donnée par ma Muse .

J
re , laissant passer,

Les
brises, la douceur d'un fugace matin.

E
n prenant en compte les joyaux de la vie,


Ma
is ne savourant pas leurs goûts.

Je
laisse écouler les heures,

En
m'enfermant dans ce noir clapier,

Aux barreaux glacials, des larmes
;

C
oulaient autrefois sur mon pâle visage ,

In
sensible aux émotions que je cache dorénavant .

Faire passer à travers mes lignes ,


Ce que je ressent , ne m'ai d'aucune utilité.

Quel est le but de cette existence ?

Pourquoi ces fragments de souvenir dans ma tête ?

S
uis-je le jouet de la fortune ?

Ou
simplement ce livide et diaphane fantôme ,

Qu
i va , ça et là , fantôme à l'avenir précaire,

F
anme auur de pierre.

R
ose fanée avant le printemps,

Lendemain sans l'aurore,

C
haos , néant à la bouche béante,

Halo de lumière , si vulnérable soit-elle...

21:27 Écrit par *M dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Que Dire ? Que Dire si ce n'est " Woaw "
Enfin, comme d'habitude hein :)
Continue d 'écrire, ça serait un crime d'arrêter !

Écrit par : Gaufrette // Bibi | 29/11/2006

... Si beau... texte rempli d'émotions... j'aime beaucoup...
A bientôt...

Écrit par : un petit ange triste | 04/12/2006

Les commentaires sont fermés.