27/05/2006

°(Un autre echo)°

 

Même plus le pouvoir de trouver les mots,

Les vrais, les justes , les bons mots,

Pour pouvoir te parler , mais encore un monologue.

Est-il vraiment utile de continuer à faire ton éloge?

Mon coeur saigne , je cris et je reçoit l'écho

De ma propre voix qui ricoche sur tes murs clos.

Je contemple les débris , les fragments

Du miroir de mon coeur, tu me mènes aux hallucinations

Pourquoi me laisses-tu au pays des illusions?

Je me sens enfant au dépend de sa mère,

Fils élevé sans un re,

Isolée qui survit au dépend de sa drogue,

Innocente influencer par ta personne,

Clandestine qui veut se faire une place dans ton cœur,

Prisonnière de tous mes urs.

Si seulement tu ne repoussais pas comme cela,

Si seulement tu me parlais avec ton cœur encore une fois..

Ne peux tu donc pas regarder à l'horizon,

Et songer à nos deux noms,

Ne peux tu plus réaliser même

Que moi encore et toujours..je t'aime.

 

22:18 Écrit par *M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/05/2006

¤ Evasion des pensées ¤

 

Voles ,Voles, petite plume
Fuis cette réalité si confuse,
Emparres-toi de cette évasion infuse en toi.

Fuges loin des tourments et des mirages,
Envoles-toi , poussée par le vent de la liberté,
Jusqu'aux illusions, laisses-toi transporter.

Trouves ainsi ton Eldorado ,ton paradis
Vogues sur ses rivres intarrisables
Que la berceuse des nymphes et des driades
Apaisses ton esprit souffrant.

Ô petite plume de vie, rayonnante , scintillante
Laisses toi enivrer par cette nouvelle magie,
Et quitte ton âme de douleur ici.

Au dernière lueurs de l'astre solaire,
Comtemple la naissance de l'astre céleste.
Et peu à peu endors toi au creux des nuages,
Bercé par la caresse du vent.
Que le scintillement des étoiles,
Achève de te prendre et te garde ici jusqu'à la fin des temps

19:34 Écrit par *M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/05/2006

~Sanglots maternelle~

 
 
Mère , berceau de la vie, fais passer ta rage,
A travers les éclairs de tes orages,

Terre qui nous accueille,
Depuis la nuit des temps,
P
ourras tu supporter encore longtemps,
Les tortures, les injures, le malheur,
Q
ue l'on te fait subir depuis toujours,
Ô, Terre de bonté,te vengeras-tu un jour?
Un jour,un jour, nous regretterons,

C
e sera lorsque les océans se soulèveront,
Que les étoiles nous ménerons aux hallucinations
Qu
e les météorites s'abbateront, fraquasseront,
Nos payx, nos familles, nos maisons

Q
ue le soleil imposera la destruction,
Q
ue notre ciel se chirera, ne laissant plus d'horizons
Q
ue les ames sous nos pieds s'ouvriront,
A
lors tous on regrette
ra,
La nature reprendra enfin ses droits
,
A
bsurdiou réalit
é?
Passons du mensonges ,du faux au vrai ,

E
ssayons d'ouvrir nos yeux aveugs
E
t calmons ,soignons cette terre chirée , torturée
Qui ne demande qu'à se venger..

17:50 Écrit par *M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/05/2006

Dis pourquoi?

 

 

 

Envie de partir loin...

12:24 Écrit par *M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |